Energéticienne, passeur d'âmes.

Entité de la nature de l'intra-terre



Exemples:

 1)- L'énergie des eaux souterraines.

2)- Il vient de l'intra-terre.



1)- L'énergie des eaux souterraines.

De couleur noire et d'un aspect souple,

les bouts de sa coiffe se soulevaient pour propulser son corps à vive allure.

 

Un jeune couple ressent une présence dans leur maison.

Elles n'ont plus de commande ni de travail... Plus d' appels.

Un être des eaux souterraines est dans le salon, tournoyant dans tous les sens et donnant l'impression

qu'ils sont nombreux tant son déplacement est rapide et furtif.

J'ai eu un flash ou je me voyais sous terre dans des eaux sombres.

Pour  calmer l'entité souterraine j'ai demandé à avoir un grand

récipient rempli d'eau.

Je faisais couler l'eau dans mes mains en la relâchant doucement,

au fur et à mesure que le filé d'eau clapotait dans le récipient,

je sentais l'être des eaux souterraines se calmer jusqu'à venir se poser sur le mur d'en face.

La communication a été possible,

 par la visualisation d' images télépathiques.

 



2)- Il vient de l' intra-terre.

La première sensation en pénétrant dans un cabinet médical,

(qui je dois préciser, n'a plus de nouveaux appels et les patients se désistent.)

c'est une ambiance pesante comme si le plafond descendait.

Une energie de basses ondes a pris place dans les lieux.

Elle a une longue fourrure de poils noirs partants du dessus du crâne.

Sa fourrure et si dense qu'elle ne permet pas de voir son corps.

Seules deux formes ressemblants à des tentacules sont visibles

et son visage est mécontent.

Sa peau est noire et lisse, ses yeux sont d'un noir brillant

sans paupières apparentes.

L'énergie l'évite entre 15 à 20 cm du sol.

Le contact se fait essentiellement par images.

L'entité est très en colère et me montre un terrain vague, au fond une petite colline de terre et grosses pierres est crée par l'homme,

la terre de ce paysage est retournée par des engins dont un qui perfore le sol et apparemment la tige s'enfonce à plusieurs mètre de profondeur. Cette énergie s'est faite expulsée de son territoire avec une telle violence

qu'elle en était révoltée.

Je l'ai dirigé dans le centre de la France dans un parc naturel.